38206_113030835412500_100001167530698_81145_2531251_nC'est la fête...le 14 juillet à Saint Bresson à coté de Luxeuil en haute Saône. Une nouvelle spéciale, les Mottots, accompagne l'habituelle spéciale d'Effreney et son célèbre passage devant l'auberge "Chez Lulu". Le soleil est au rendez vous ce qui nous promet une chaude journée dans l'habitacle de la 106. On part avec le numéro 103, dernier d'une classe riche de 16 concurrents. Premier départ avec, comme d'habitude le besoin de réapprendre l'auto après un mois et demi d'inactivité, et premier fait de course au troisième virage, le concurrent parti devant nous est sorti de la route: drapeau jaune, il faut ralentir et tout au long de la spéciale j'en compte pas moins de cinq et tous dû à des F2000/13...! On fait le 24è temps, loin dans le groupe, mais tout de même 1er de classe. Es 2, toujours 1er de classe, on oscille autour de la 15è place, les habitués du rallye ne attendent pas.

                                             34142_1234064431522_1826540823_448748_7836231_n                                                 

Deuxième tour, es3, on améliore notre temps du matin d'une seconde et demie au kilométre par rapport au matin, ça commence à être dans le rythme. Es 4, j'ai l'impression de rouler vite malgré la descente finale plus que difficile avec virages en épingle à cheveux mais au final, le chrono nous affiche un maigre bénéfice d'une seconde et demie par rapport au tour précédent. Troisième et dernier tour, la route bien dégradée, réserve des surprises aux 3 premiers du classement général qui rendent leur carnet suite à différentes sorties de route. J'améliore encore dans ma spéciale préférée et prends la 3è place du groupe derrières les fusées nommées Jeudy et Leuvrey. Un arret de course de plus d'une heure dans l'ultime spéciale et le goudron fondant, nous rendent plus que prudent surtout que l'on passe à côté de la 306 de Roland Leuvrey arrêtée sur le parcours, synonyme d'un gain de place au groupe.

On rentre la 106 au parc à une belle 9è place finale, 2è de groupe et premier de classe relèguent notre dauphin, Vincent Gille, à 35 secondes. Bon résultat qui nous place à la troisième place pilote du comité Champagne Ardenne, de bon augure pour la finale au pays Basque...