Retour gagnant, tel pourrait être le résumé de ce 32ème rallye régional de la Haute Saône, qui se déroulait autour de Scey/ Saône. Après un an d'abstinence "rallystique" et avec beaucoup d'appréhension, c'est ce samedi 22 octobre que je retrouve le volant de ma petite 106 blanche. Amélie ayant gentiment laissé sa place, c'est notre ami Guillaume Rallye passion 52 qui officiera, et cela pour la première fois, dans le baquet de droite. C'est dans une classe riche de 17 partants dont Vincent Gille, 4ème scratch du dernier rallye de Montbéliard, Francis Michel, terreur du F2000 dans sa lorraine natale avec sa 106 maxi, anthony Mezzaroba, Cédric Racine, JP Girardot et bien d'autres 1600 bien affûtées que nous partons pour 7 épreuves spéciales.

DSC_0217_copie 

C'est par une belle matinée d'automne que nous partons du parc fermé en direction de la première épreuve, une spéciale assez rapide ou il faut tout de suite trouver le rythme sous peine de perdre de précieuses secondes. Pour son tout premier départ, Guillaume m'étonne par son sang froid et c'est tout naturellement qu'il m'annonce les notes. Je roule sur un rythme soutenu mais prudent et les 5 kilomètre sont parcourus en 2mn41,4s, ce qui nous place à une étonnante dixième place, à une seconde du temps de groupe réalisé par Manu Cheviet et sa grosse clio. Nous somme donc premier de classe, 6 secondes devant Vincent Gille qui précède les frères Michel d'une seconde. La deuxième spéciale est plus technique avec beaucoup de changements de direction et de nombreuses portions rendues glissantes par les 90 autos parties devant nous, je m'amuse bien et nous réalisons le 16ème temps reléguant le deuxième F2013 à plus de 7 secondes. 

PA221601

Après une assistance "resserrage" (merci Béranger), c'est reparti pour un tour. Es3, Amélie est au point stop pour nous annoncer les temps:2mn36,7s. on devance la 106 maxi de 8 secondes pour la classe. Es4: j'essaie de rouler propre, le terrain a séché, il faut prendre de grosses cordes pour rester dans la trajectoire, bilan: 12ème temps scratch, 3 secondes devant un Francis Michel retrouvé.

Le troisième tour est du même acabit, on améliore les temps, tout en étant lauréat de la classe 13. Au niveau du groupe, Roland Leuvrey a pris l'ascendant sur un Manu Cheviet des grands jours, nous complétons le podium à ma grande surprise( voir la liste des concurrents affûtés de F2014.....)

La dernière spéciale de nuit nous verra continuer sur notre lancée malgré les phares de virages inopérationnels et les feux d'origine pas du tout réglés (merci Damien...) . Amélie est là pour l'ultime point stop ou elle nous annonce que l'on récupère la deuxième place de groupe suite au tête à queue de Manu Cheviet. C'est avec émotion que l'on se rend au parc fermé en 8ème position finale pour retrouver la famille Gonçalves et toute notre assistance afin de fêter et d'arroser la première coupe de guillaume . 

 DSC_0079__2_